Ragga

Inspiré aussi de plusieurs courants le ragga repose sur des techniques d’isolation et d’ondulations pour aboutir à des mouvements nets, saccadés, déhanchés et désarticulés. Des mouvements plus rythmés et dansés souvent tirés de la danse africaine viennent compléter le tableau.