L’équipe

L’école « Temps Danses Urbaines » c’est avant tout l’envie de concrétiser un rêve. Ce rêve, c’est celui de Rachid et Mona qui ont fait de leur chemin personnel un chemin commun.

 

Mais qui sont Rachid et Mona ?

 

unnamed

MONA Directrice artistique

Coordinatrice des projets de l’école

Danseuse / Chorégraphe / Professeur

Mona débute la danse classique à 6 ans et la pratique pendant 7 ans. A 14 ans, elle rencontre Rachid évoluant dans le milieu urbain et ses danseurs qui lui ouvriront les portes du monde hip hop. Elle y trouvera sa voie et évoluera petit à petit avec les différents courants de style. Elle aime la danse au sens large du terme et prend plaisir à explorer sans cesse de nouveaux mondes.

 

A Temps Danses Urbaines, elle dirige le projet artistique dans son ensemble. Touche à tout, elle a enseigné et enseigne dans plusieurs catégories de style (Modern Jazz-Ragga-Hip Hop enfants- New Style-etc.) elle codirige et chorégraphie avec Rachid, les équipes qui participent à des concours, festivals, etc. C’est dans la création chorégraphique qu’elle trouve son plein épanouissement.

En savoir plus ? CV_Mona

Contacter Mona

 

RACHID Co-Directeur artistiqueunnamed-1

B Boy / Chorégraphe / Professeur

Rachid débute la danse debout en 1993 et se dirige très vite vers le sol en apprenant à l’arrache dans la rue avec des amis. Il est un des premiers à avoir pratiqué le bboying à Charleroi.

Il partage sa passion depuis 1995 et représente aujourd’hui la old school de la région.

Son expérience en tant que prof est donc solide. Très attaché à la culture Hip Hop, son savoir et savoir-faire pendant les cours sont un vrai enrichissement.

A Temps Danses Urbaines il codirige l’école dans son projet artistique et dirige la section BBoying, sa discipline de prédilection. Il a formé de nombreux bboys à Charleroi et au-delàs.

En savoir plus ? CV_Rachid

Contacter Rachid

 

Tous deux ont fondé Temps Danses Urbaines en 2006 suite à une volonté de créer à Charleroi une structure consacrée aux apprentissages des disciplines des danses urbaines et à leur souhait de prouver qu’il est possible, avec une culture jeune émanant des rues, de mener à bien des actions positives et artistiques de qualité. Ils considèrent la danse urbaine comme un outil d’éducation et de participation à la construction de l’individu. Pour certains, elle est même une bouée de sauvetage.

Rachid et Mona commencent sans matériel ou presque mais avec beaucoup d’expérience et d’idées puisqu’ils sont dans le milieu de la danse depuis 10 ans. Soutenus par leurs familles et les danseurs qui les soutiennent dans leurs nouvelles entreprises, ils donneront à Temps Danses Urbaines le statut d’ASBL afin de travailler dans un cadre légal et sécurisé.

Comme les danseurs affluent, que les parents sont contents des ateliers et que les deux premiers spectacles sont une réussite, Rachid et Mona éprouvent l’envie de se consacrer entièrement à « Temps Danses Urbaines » et de faire de cette école une référence en matière de danses urbaines à Charleroi et environs.

Pour eux, La danse est un univers qui ne finit jamais d’être sillonné.